Bonjour,

Tout d'abord je reviens sur la valeur du billet de collection qu'on ne peut pas vraiment convertir avec nos derniers Francs d'hier et encore moins avec les euros. Par contre, on donne une valeur à ces billets par rapport à la période (l'Histoire), pour sa beauté et aussi pour son état de conservation.

Mais ce qui m'intéresse dans cette collection, c'est d'imaginer plein d'histoires autour de ces billets avec des anecdotes comme les billets retrouvés derrière les gravures.

Ce témoignage est celui de ma grand-mère. Ses amis passionnés eux, d'anciennes gravures, ont pour habitude de conserver selon l'état l'encadrement ou la gravure, d'où cette découverte de vieux billets entre la gravure et son cadre.

Bienvenue à d'autres anecdotes !

Le message de Chromatic :

Des faux assignats sous la révolution ?

Pour revenir sur la valeur des assignats sous la révolution française et la convention, je suis tombé par le plus grand des hasards sur une bd de l'histoire de France (ed. Larousse)qui dit ceci:

"nos finances se portent mal. Notre monnaie est dépréciée par la circulation de faux assignats que les émigrés font parvenir de l'étranger. Le prix du pain est passé de 3 à 6 sous quand mangera-t-on à sa faim ?"
Ce passage descriptif de la BD se situe au moment où la convention vote la mort du roi (21 janvier 1793)

Très vivant la BD historique. Cela dit rien d'étonnant, de tout temps les faux billets ont circulé, l'or était plus sûr !

Napoléon Ier   pile

Napol_on_Ier

                                                     et face

Napol_on_1er_verso

Napoléon III   pile

Napol_on_III__recto

                                             et face

Napol_on_III__face

Louis XVIII   pile

Louis_XVIII_____recto

                       et face

                                      Un profil particulier aux Bourbons

Louis_XVIII__face

Louis_XVIII__VERSO